Allez viens j’temmène… à Amsterdam

Après plusieurs destinations méridionales et plutôt ensoleillées, c’est dans le Nord qu’on a aujourd’hui décidé de vous emmener. Direction Amsterdam. Le Venise du Nord. Des canaux par dizaine, des vélos omniprésents, un peu de filles de joie mais surtout des adresses incontournables !

DSC_1119

À voir/faire

Notre meilleur conseil serait de louer un vélo pour vous plonger véritablement dans le mode de vie local. Vous n’aurez aucun mal à trouver des agences de location pour des tarifs à la journée tout à fait raisonnables (une dizaine d’euros environ). Dans l’ordre que vous voulez, vous aimerez les maisons colorées du quartier Jordaan, les allées immenses et les petits étangs du parc Vondelpark, les grosses lettres rouges Amsterdam à côté desquelles vous poserez fièrement et bien sûr le mythique quartier rouge. Pour y être passées de jour et de nuit, le quartier se révèle véritablement à la nuit tombée. Les vitrines s’animent et les bars se remplissent. Passé le sentiment de déambuler dans un rayon de gigots au supermarché,  on vous conseille tout de même de vous y promener car l’ambiance vaut véritablement le coup.

DSC_1097
Vondelpark

Complètement à l’improviste (un peu poussées par les premières gouttes de pluie), nous nous sommes retrouvées à visiter la première brasserie Heineken. Coup de coeur immédiat. En plus d’en apprendre plus sur l’histoire de la marque et ses secrets de fabrication (ce qui n’intéressera pas que les amateurs), ce musée d’un nouveau genre propose une expérience interactive ludique et souvent hilarante. On se revoit en costumes traditionnels à pédaler sur fond de karaoké !

P1060613
On vous épargne la vidéo désastreuse de notre karaoké et on vous propose plutôt les cuves originales de la brasserie

Avec des enfants, le NEMO (comprenez : musée des sciences) est indispensable. Là encore,  loin des salles d’expo traditionnelles, les petits (et les grands) mettent la main a la pâte avec plaisir. Petit (ou gros) plus: le rooftop et son bar offrent une vue a couper le souffle sur la ville.

IMG_7460
Le NEMO au fond à droite, en forme de bateau

Côté culturel, on vous conseille le Rijksmuseum (le Louvre local), le musée Van Gogh et la maison d’Anne Frank. Visite chargée en émotions garantie mais les places sont chères. Notre conseil : réservez vos places plusieurs semaines à l’avance sur Internet. Cela ne vous évitera pas les heures d’attente mais au moins vous pourrez entrer. Les visites sont assorties d’un créneau horaire. Ne soyez pas en retard. Enfin, n’hésitez pas à faire une croisière sur les canaux. Ca peut vous paraître ringard mais la ville depuis les cours d’eau est absolument sublime.

Vous connaissez la réputation de producteurs de fleurs, et notamment de tulipes, de la ville ? Pour une expérience odorante toute en couleurs, rendez-vous au parc Keukenof. La période idéale pour s’y rendre étant fin Avril-début Mai (pour info : en 2018, le parc sera ouvert du 22 mars au 13 mai) : les fleurs sont magnifiques à cette période, on en prend plein les yeux. Plusieurs compagnies de transport proposent cette excursion à la journée, depuis le centre d’Amsterdam.
IMG_4832

Autour de la ville

Si vous avez la possibilité de louer une voiture (60 € environ les 2 jours pour une mini citadine), prenez la route de Marken. Cette petite bourgade vous accueille dans un cadre exceptionnel où le temps semble s’être arrêté. Un grand parking payant est ouvert à tous à l’entrée de le presqu’île.  Louez un vélo (ou mieux un tandem) et pédalez jusqu’au phare et sa petite plage. Les plus courageux mettront les pieds dans l’eau tandis que les autres se contenteront de s’asseoir sur les bancs en pierre pour profiter des embruns et du paysage. De retour au centre du village, un atelier-boutique vous propose de découvrir l’art de la fabrication de sabots en bois et d’acheter toutes sortes de cadeaux souvenirs. Pédalez entre les maisons traditionnelles et vous tomberez sur une cafétéria sans prétention (De Verkoorde Wereld) qui sert un fish & chips frais à tomber par terre.

IMG_7490
Phare de Marken

En parlant gourmandises justement,  nous n’avons pas franchement trouvé d’adresse typique qui nous a séduites. Il faut dire que la ville regorge de restaurants italiens, indiens, turcs ou français… bref tout sauf du hollandais. Petite sélection quand même : les cornets de frites de Wil Graanstra Friteshuis (nombreuses sauces originales au choix), les pizzas de Yam Yam ou les énormes burgers du Butcher. Vous l’aurez compris, ce n’est pas à Amsterdam que vous allez respecter votre régime …

La surprise des blogueuses : nous avons eu la chance de nous trouver à Amsterdam une fois pour la fête de la Reine (le 30 avril) et une fois pour la Gay Pride européenne (en août).  Ambiance différente (vous vous en doutez) mais un point commun : les Hollandais savent décidemment faire la fete. Concerts de rue géants,  parades, drapeaux colorés envahissent la ville sans crier garde pour le plus grand plaisir des visiteurs.

IMG_7452P1060620

IMG_7442

Voilà voilà, notre voyage s’achève ici, on hâte de vous présenter le prochain 😉

Et vous, où allez-vous vous envoler prochainement ?

Anaïs&Marine
Take It Ici

 

Balades en Rhône Alpes : col du Petit Saint-Bernard et lac du Verney

2ème édition de notre série « Balade en Rhône Alpes« , aujourd’hui on vous propose de partir en Tarentaise (Savoie 73) au col du Petit Saint Bernard et au lac du Verney.

Niveau de difficulté 1/3

Accessible en famille.

Le Col du Petit Saint-Bernard assure la liaison en la France et l’Italie.
Côté France, il faudra vous rendre à Bourg Saint Maurice puis La Rosière.
La Rosière est une station de sports d’hiver et sports d’été, elle a beaucoup de charme et est idéale pour les familles.
Le Col du Petit Saint-Bernard se situe à environ 5 km de La Rosière. La vue est à couper le souffle, on se sent comme apaisé, c’est ressourçant et vivifiant. Prévoir un vêtement chaud, le col s’élève à 2 188 m d’altitude.

Il y a des restaurants et des petits magasins de souvenir pour ceux qui le souhaitent. Personnellement, nous vous conseillons de prévoir le pique-nique et de vous installer face au lac du Verney.

L’accès au lac, deux choix s’offrent à vous :

  • Garer la voiture au col du Petit Saint-Bernard puis vous y rendre à pied.
    Comptez à peu près 45 minutes. Pour tout vous dire, nous sommes parties un peu au hasard, nous sommes passées derrière le « Piccolo San Bernardo Express » (remontée mécanique) et avons suivi un espèce de sentier qui nous a permis de découvrir le lac. Une descente « sportive » (c’était relativement raide en fait) plus tard et nous étions face au lac, c’était tellement reposant.
  • Passer le col du Petit Saint-Bernard, rouler encore environ 2 km (vous passez alors sur le sol Italien) puis prendre la 1ère « route » (carrossable) sur la gauche. Vous pourrez alors vous garer directement à proximité du lac.

Petite aparté historique : il y a eu un océan qui séparait autrefois l’Afrique de l’Europe. Par ailleurs on aperçoit au fond de l’eau, des roches qui proviendraient d’un ancien fond de l’ère jurassique.

Aller, assez parlé, on préfère vous laisser avec de jolies photos !

DSC00842DSC00856DSC00857DSC00864DSC00875

20179992_10155906145074367_857903728_o20187398_10155906146199367_854547729_o20205782_10155906143339367_1905868098_o

Anaïs&Marine
Take It Ici

Un pont de l’ascension aux Cinque Terre

En Savoie, nous avons la chance d’habiter tout près de l’Italie. Alors même si on adore nos montagnes, parfois on aime aussi aller explorer les contrées des voisins. Et depuis le temps qu’on entendait parler des Cinque Terre, on a décidé d’aller voir ça de plus près.

Retour sur quelques jours réussis entre mer et villages historiques. Voici notre itinéraire (à adopter en fonction des envies, bien sûr). Vous trouverez nos bonnes adresses et nos conseils pratiques en fin d’article.

Jour 1

Le grand départ, en voiture. Et oui, on vous l’a dit, on est vraiment pas loin de l’Italie, donc nous avons opté pour la voiture. Un petit tour de tunnel (une cinquantaine d’euros en moyenne l’AR) et… nous voilà in Italia. Mais il est possible de se rendre aux Cinque Terre en avion, en atterrissant, notamment à Gênes. Sur les conseils de précédents visiteurs, nous avions choisi un Airbnb situé à Levanto (Airbnb), qui ne fait pas partie des Cinque Terre à proprement parlé mais qui dispose d’une gare bien pratique (il y a des trains toutes les demi-heures en moyenne) et de tarifs plus abordables. Attention, cependant, les parkings en Italie, et surtout dans ce coin de l’Italie, sont vraiment hors de prix (genre 20/25 euros la journée) donc on vous conseille de vous rendre à la gare à pied.

Jour 2

Départ à 7h30 en train pour Monterosso Al Mare, le premier des cinq villages qui compose les Cinque Terre. Le centre historique et notamment l’Eglise sont superbes. On note aussi une grande et belle plage facilement accessible (ce qui n’est pas le cas dans les autres villages). On prend ensuite le départ du sentier direction Vernazza, le deuxième village.

Durée : 2 heures de marche (pauses photo comprises) – 4 km environ.

Niveau de difficulté : ++ (passées les 150 marches du début et les quelques côtes raides, c’est plutôt accessible). On traverse des cultures en terrasse, des rangées de vigne à flanc de falaise et on aperçoit petit à petit les villages suivants qui se dessinent à l’horizon. La vue depuis les sentiers est absolument magnifique. Rien à voir avec le train qui ne traverse que des tunnels. Si vous le pouvez, on vous conseille de faire au moins un sentier. Petit coup de cœur pour l’odeur de jasmin qui embaume la promenade.20170526_090716

20170526_101123
Sur le sentier entre Monterosso et Vernazza

Nous avons ensuite profité de Vernazza avant de prendre le train jusqu’au dernier des villages, Riomaggiore où nous avons déjeuné.

Puis, nous avons rebroussé chemin, toujours en train, jusqu’à Manarola, notre coup de cœur. Là encore l’église est splendide. Deux boules de glace et des dizaines de maisons de toutes les couleurs plus tard, on reprenait le train pour Corniglia.

20170526_140614
Manarola

L’arrivée à Corniglia est sportive puisqu’il s’agit du seul village qui n’est pas directement au bord de la mer. 350 marches séparent la gare du village mais l’effort vaut vraiment le coup. Ruelles étroites et pavées, maisonnettes colorées et boutiques artisanales s’articulent autour de la rue principale.

IMG_6075
Corniglia

Nous prenions enfin le sentier entre Corniglia et Vernazza pour terminer la journée par quelques vues supplémentaires spectaculaires sur les villages.

20170526_102623
Vernazza

Durée : 1h30/45 de marche

Difficulté : + (dans le sens Corniglia-Vernazza). Attention, dans l’autre sens, la montée est vraiment raide.

IMG_6081
Le départ du sentier de Corniglia à Vernazza

 

Jour 3

Retour à Riomaggiore pour profiter, cette fois, des hauteurs du village qui offrent une vue à couper le souffle sur le large, les collines et vignes environnantes. La première partie de la Via dell’Amore est accessible (100 mètres environ) et on vous conseille vivement d’y faire un tour. C’est à la fois reposant pour les jambes endolories et le panorama est à voir. La plage du village est isolée et recouverte de gros (très gros) cailloux qui font mal aux pieds mais elle vaut le coup d’œil. On terminera cette journée par un moment de détente sur la « plage » de Manarola. Il s’agit en réalité de la rampe d’accès des bateaux mais nous n’avons pas été les seuls à y déposer notre serviette. Baignade au pied des falaises, grotte naturelle à visiter à la nage et plongeons depuis les rochers au programme. Nous avons ensuite choisi de retourner à Corniglia pour un denier au revoir.

20170527_110455
Riomaggiore

IMG_6057

Conseils pratiques : 

•  Un pass Cinque Terre est proposé à 16 € la journée (version 2 et 3 jours disponibles). Il vous donne accès aux trains (illimité), aux sentiers de randonnée et au Wi-Fi (pas très probant mais pourquoi pas ?) Il suffit de le composter une fois et vous êtes tranquilles pour toute la journée. Sinon les billets de train entre chaque village sont à 4 € l’aller, pour un billet. Il y a des contrôles dans les trains et au milieu des sentiers (on dit ça, on dit rien)

• Sachez qu’actuellement le sentier du littoral (très facile d’accès, pour le coup) entre Corniglia et Manarola et entre Manarola et Riomaggiore (que l’on appelle la Via dell’Amore) sont fermés au public. Rapport aux éboulements. De manière générale, suivez les sentiers bleus. Les rouges sont beaucoup plus difficiles (il n’y a qu’à voir la côte qui part de Manarola à travers les vignes : qui a eu l’idée d’aller poser un chemin ici ?).

Chaussures de marche indispensables. Les sentiers sont en terre avec des marches irrégulières en pierre particulièrement glissantes. Nous avons vu des personnes en tongs (Chanel, s’il vous plait), on vous le déconseille. Casquette et bouteille d’eau tout aussi indispensables, certains sentiers sont en plein soleil en milieu de journée.

Nos bonnes adresses :

• Vous trouverez, notamment à Riomaggiore et Manarola, plusieurs restaurants servant des poissons et des fruits de mer (budget : €€). Les autres restaurants sont plutôt touristiques, pas mauvais mais pas extraordinaires. La spécialité locale est le cornet de friture (il Pescato Cucinato, Riomaggiore, semble être le spécialiste).

• Pour une (ou plusieurs) glaces : Manarola. 5 Terre propose des glaces, des granite, des smoothies et jus de fruits, avec des options sans gluten et sans lactose mais toujours avec des saveurs extraordinaires.

IMG_6066
5 Terre – Manarola

• Pour un plat de pates à tomber par terre : Levanto. Hé oui, c’est à Levanto qu’on a mangé notre meilleur plat de pates. Direction le Da Tapulin et sa petite terrasse au milieu de la rue. Les pates alle vongole sont délicieuses tout comme les Trofie au pesto. Les assiettes sont très copieuses, le service agréable (sans plus) et la déco kitch à souhait (tellement, qu’on a pas pris de photo).

• Pour une focaccia ou une pizza sur le pouce : à Levanto, chez Da Domè. Un délice. Sinon, Il Massimo della Focaccia, à Monterosso, se défend plutôt bien également.20170525_151626

20170525_150559

• Enfin, pour un jus d’oranges frais : halte à mi-chemin sur le sentier entre Vernazza et Corniglia pour un jus d’oranges pressées à déguster sur la petite terrasse avec vue spectaculaire. Comptez 4€ le jus tout de même, le prix de l’effort pour arriver jusque là… Vous ne pourrez pas le rater, l’odeur se répand à plusieurs mètres à la ronde.IMG_6088

IMG_6090

Sur ce, on va rêver pizza et gelato. Arrivederci !

Marine&Anaïs
Take It Ici

Et vous, vous connaissez l’Italie ? Vous aimez ?

Rome : part 2

Ciao, 

On se retrouve pour la suite et fin de notre city-guide Romain (retrouvez la 1ère partie en cliquant ici).

Jour 4

♣ Matinée à la Villa Borghèse : un parc reposant, loin de l’agitation de la ville.
Sachez que l’on peut louer des vélos et des rosalies.

DSC00612

DSC00621

DSC00622
Après ce moment de détente, direction la Trinité des Monts puis la Piazza di Spagna.
DSC00630

On a continué à marcher (et faire du shopping via del Corso) et nous sommes arrivées à la Piazza del Popolo.

DSC00658

Jour 5

Pour terminer en beauté ce séjour Italien, direction La Fontaine de Trevi…nous avons eu la chance de pouvoir l’approcher malgré le monde qu’il y avait.
Nous avons bien évidement fait un vœu et jeté une pièce.

DSC00692

Nous avons ensuite erré dans les rues de Rome puis sommes rentrées boucler les valises…

DSC00629

Séjour Italien hyper agréable, Rome est une ville tellement belle, nous vous conseillons vivement d’y aller si vous en avez l’occasion.

Dites-nous où vous comptez partir prochainement, quelles sont vos destinations favorites ?

Anaïs et Marine
Take It Ici

Rome : part 1

Ciao la compagnie,

De retour d’un séjour à Rome, voici la 1ère partie de notre city-guide.

Jour 1

♣ Nous logions à une quinzaine de minutes à pied du Vatican.
Premier coup de cœur pour la majestueuse Piazza San Pietro et la Basilique Saint Pierre. 
dav

DSC00678

Jour 2

♣ Le matin direction le Château Saint Ange, non loin de la Place Saint Pierre.
Comptez 13€ pour le visiter : nous avons beaucoup aimé, cela vous permet de prendre de la hauteur et d’avoir une super vue sur Rome.
DSC00378

DSC00408

♣ L’après-midi nous avions réservé une visite guidée en Français sur le site Get Your Guide (environ 50€ par personne)
Au programme Musée du Vatican / Chapelle Sixtine / Basilique Saint Pierre.
Petit conseil : RÉSERVEZ vos visites guidées sur Internet avant de partir…sur place, c’est juste infernal. Il y a un monde fou et les impatient(e)s seront vite découragé(e)s par la foule !
Revenons à la visite guidée : nous étions une quinzaine, la guide était très gentille et le fait qu’elle parle français bien appréciable.
Visiter ce genre de monument / musée sans guide est dommage car on passe devant certains éléments importants sans le savoir. Si vous ne portez pas spécialement les visites de groupe dans votre cœur, optez au moins pour les audio-guides.
Nous avons adoré ces visites, nous sommes toujours impressionnées face à de telles œuvres !
DSC00427

DSC00434

DSC00451
Trompe l’oeil qui porte vraiment bien son nom, nous n’y avons vu que du feu !

Jour 3

♣ Là encore nous avions réservé une visite guidée en français sur Get Your Guide,qui comprenait le Colisée, le Forum Romain et le Panthéon (environ 50€ par personne).
Tout était vraiment intéressant et impressionnant.
On a voyagé en écoutant les explications de la guide, on s’imaginait vivre au temps des gladiateurs, c’était chouette.
La seule chose que l’on regrette c’est de ne pas être restées plus longtemps dans chaque monument…mais bon la guide avait un timing à respecter, c’est le jeu comme dirait l’autre.
DSC00478
DSC00487

DSC00498

DSC00513
Forum Romain

DSC00518

DSC00548
Panthéon

DSC00555

L’après-midi arrivant, nous avons flâné dans les rues de Rome et sommes tombées par hasard sur la jolie Piazza Navona.
DSC00575

DSC00578

Nous allons clôturer la 1ère partie de ce city-guide Romain, stay tuned pour la suite et fin.

Anaïs & Marine
Take It Ici

Et vous, êtes-vous déjà allé(e)s à Rome ? Ça vous tente ?

L’étonnante Lisbonne

Nous déclarons ouverte la section « Les Baroudeuses » du blog et nous vous emmenons à Lisbonne…vous nous suivez ?

Jour 1

♣ Direction Cascais, magnifique petite ville et station balnéaire située à environ 30 km de Lisbonne (nous avons pris le train depuis la gare de Cais do Sodré, compter 4€ et quelques A/R par personne).dsc00130sdr

♣ Au retour arrêt à Belém et loooooongue marche le long du Tage.
Nous sommes passées sous le fameux pont du 25 avril qui ressemble énormément à celui de San Francisco si l’on en croit certaines personnes.dsc00157

Jour 2

♣ Nous voilà parties à la conquête du Castelo Sao Jorge : entrée payante (8.50€ par personne) mais ça vaut le détour, la vue est à couper le souffle.

 

sdr

dsc00200

♣ Avant ça on s’est un peu (beaucoup) égarées et on a trouvé un super belvédère.

dsc00195
Vue sur la place du Commerce

♣ Ensuite on a absolument voulu aller dans la boutique Cortiço&Netos pour ramener un azulejo donc nous avons tourné, viré pendant quelques temps pour finalement la trouver et là gros coup de coeur ❤ Cadeau hyper typique selon nous 😀

♣ Nous avons aussi tenu à faire les parfaites touristes en montant à bord du célèbre Tram n°28…nous l’avons pris à l’arrêt Martim Moniz (pas l’endroit le plus rassurant du séjour) qui n’est autre que le point de départ de la ligne et nous n’avons pas eu de place assise ce qui aurait été plutôt sympathique car on ne peut pas dire que ce soit le moyen de transport le plus stable qui soit 😉 Mais c’était vraiment drôle et on a eu l’impression d’être de vraies Lisboètes ! Précisons qu’il n’est pas utile de faire tout le circuit puisque les derniers arrêts n’ont pas grand chose d’intéressant. Descendez plutôt dans le Bairro Alto.

dav

♣ Nous avons justement flâné dans le Bairro Alto, quartier dans lequel vous trouverez quelques enseignes connues comme H&M, Zara, après avoir mangé dans le restaurant du musée de la Pharmacie (nos « conseils » resto feront l’objet d’un nouvel article).

♣ Attirées par « l’elevador Sant Justa », nous avons payé les 5.15€ par personne pour prendre de la hauteur…déception car la vue était moins belle que celle depuis le château 😦

dsc00257

♣ 19h arrivant, nous nous sommes laissées tenter par un cocktail sur le rooftop du Park Bar : si entrer dans un parking un peu glauque nous a laissées dubitatives, la vue sur le Tage et l’ambiance de ce bar nous ont finalement convaincues d’être montées là haut 😀

dsc00263

Jour 3

♣ Retour à Belém pour découvrir le monument des Découvertes, la Torre de Belém et le Monasteiro dos Jeronimos.

♣ Et puis que serait un passage dans ce quartier sans un arrêt à la très réputée Pastéis de Belém : après avoir englouti un pastéis, nous avons mieux compris sa réputation, cette pâtisserie est dé-li-cieu-se !

dsc00296dsc00292

♣ Le ventre bien rempli nous avons voulu faire un peu de shopping (nous ne sommes pas des filles pour rien) au Corte Inglés mais grosse déception, nous n’avons rien trouvé à notre goût (notre porte monnaie nous a remercié).

C’est donc bredouilles mais tout de même contentes de notre journée que nous sommes rentrées dans notre Airbnb pour boucler nos valises.

Pour conclure (wow on se croirait à l’école en mode dissertation, vous avez 4h) nous avons vraiment été étonnées par cette ville aux multiples facettes : tantôt l’impression d’être aux Etats Unis, tantôt l’impression d’être à Berlin…en fait Lisbonne c’est plusieurs villes en une et ça c’est vraiment sympa !

Et vous, connaissez-vous Lisbonne ? Qu’en avez-vous pensé ?

Anaïs et Marine
Take It Ici

dsc00127